Que dit la loi sur le naturisme ?

Avec l’été et les fortes chaleurs, il est naturel d’avoir envie de se dénuder. Cette pratique est aussi de plus en plus « tendance » pendant les vacances, dans la continuité du phénomène de retour vers la nature et les valeurs non-matérialistes.

Naturisme ou nudisme

Dans l’univers du tourisme, on parle de nudisme. Cette pratique consiste donc à profiter nu du soleil mais aussi de tous les espaces de vacances. 
Il existe deux écoles : les nudistes préfèrent pratiquer leur passion discrètement et loin des regards, dans des lieux isolés, et il y a ceux qui fréquentent en priorité les camps de vacances et zones touristiques qui leur sont réservés. Pour les premiers cités, il leur faut savoir qu’ils ont tout de même des lois et des réglementations à respecter.

Que dit la loi sur le naturisme ?

La loi reste tout de même relativement floue en ce qui concerne les limites entre la simple randonnée (nu donc) et l’exhibition sexuelle.

Les lieux dédiés pour le nudisme

En France, la pratique du naturisme est réglementée par l’article 222-32 du Code pénal. Cet article stipule que toute « exhibition sexuelle imposée à la vue d’autrui dans un lieu accessible au regard du public est punie d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende ». En somme, les nudistes peuvent être poursuivis s’ils s’exhibent dans des lieux qui ne sont pas prévus à cet effet. Il est bien connu que plusieurs plages de France (comme celles du Cap d’Agde) autorise le naturisme.

Il existe des camps et campements dédiés au naturisme où chacun est libre de se promener nu sans risquer une amende ou une plainte de qui que ce soit. Il est nécessaire que ces campements soient isolés des autres personnes et régis dans le cadre d’un arrêté municipal.

Quid de l’exhibition sexuelle ?

Qu’est-ce que cela signifie ? Ils s’agit principalement de montrer ses organes génitaux, sur la plage ou dans la rue. En revanche, attention mesdames : vous promener seins nus dans la rue est interdit (en France, tout du moins) puisque la poitrine est vue comme possédant un caractère sexuel. Le topless est permis sur les plages mais avec parcimonie. Cela ne s’applique pas aux hommes puisque le torse n’est pas considéré comme ayant un caractère sexuel. En ville, il est possible de voir des hommes se promener torse nu mais un agent de police peut, en théorie, demander à la personne de se rhabiller. Dans certaines villes, les mairies peuvent décider de prendre des arrêtés pour arrêter la pratique.

nue à la plage

A savoir : à New York, il est permis aux femmes, depuis 1992 de se promener seins nus sans risquer d’amende.

Être nu chez soi

Chez vous, vous faites ce que vous voulez ! Ou presque.
Il est évident que vous pouvez vous mettre nu pour prendre une douche mais si votre douche donne sur une fenêtre ouverte qui elle, donne sur le jardin de vos voisins, ceux-ci peuvent se plaindre.
Si, dans votre jardin, vous êtes visible depuis une voie publique ou l’habitation de votre voisin, la nudité est alors interdite. Si une haie ou un mur permet de ne pas vous voir, rien ne vous interdit alors de pratiquer le naturisme.

Il est en revanche interdit de se mettre nu dans une voiture car les vitres et le pare-brise n’empêchent pas le conducteur et les passagers d’être invisible de l’extérieur. Si vos vitres sont teintées, il vous est possible de conduire nu, tant que vous faites attention à ne pas être vu.

En somme, si vous êtes adepte du naturisme, préférez les camps spécialement dédiés aux naturistes si vous ne voulez pas prendre le risque de recevoir une amende assez salée.  

A noter : la différence entre naturisme et nudisme est assez difficile a percevoir aujourd’hui.
A l’origine, les pratiquants du naturisme était à la recherche d’un mode de vie nu inclut dans un univers plus large proche de la culture « hippie » des années 70. Le nudisme est lui spécifiquement lié à l’envie de profiter du soleil nu.

Laisser un commentaire