Content marketing et conte philosophique

On parle beaucoup de content marketing en ce moment, et il y a même un blog qui lui est entièrement consacré : Visible Content, publié par la société Lobi. Dans l’article « Apprivoiser, c’est créer des liens », Thierry Gillmann établit un parallèle entre « Le Petit Prince » et les lois du marketing relationnel…

Le consommateur est un allié

« Dans le monde de la consommation, derrière les sourires de façade, le client n’est pas un ami », écrit l’auteur. Il n’en va pas autrement dans l’univers du marketing B2B. Cette rage de convaincre et de vendre au plus vite est contre-productive. Parce qu’à un moment T, à peine un décideur sur huit se déclare prêt à rencontrer un commercial, faut-il négliger les sept autres ?

Construire une relation durable

« Si tu veux un ami, apprivoise-moi », disait le renard au Petit Prince. Pour y arriver, il faut être très patient, et s’asseoir chaque jour un peu plus près. C’est la technique du content marketing : donner (du contenu) avant de recevoir (des marques d’intérêt). Et ne pas vouloir tout de suite se taper dans le dos, mais construire une relation durable.

Pas de stratégie sans contenu, mais pas de contenu sans stratégie

Le renard donne au Petit Prince les secrets pour devenir son ami, mais encore faudra t-il que le héros de Saint-Exupéry en ait envie. Autrement dit, il faut que les directions marketing acceptent de remettre en cause leurs habitudes et de convaincre en interne du bien fondé d’une stratégie de content marketing qui veut construire pour durer et non tout obtenir tout de suite sur une fraction de la population.

Une belle matière à réflexion !

[Lire sur le blog du content marketing]

URL courte: http://nouveau-magazine.fr/?p=12631