Vie en colocation vs. vie en solo, avantages et inconvénients

Vous hésitez à habiter en colocation à Marseille parce que ça a l’air chouette mais en même temps, vous n’êtes pas sûr de pouvoir supporter quelqu’un d’autre que vous-même sur la durée ? En attendant de trouver votre annonce idéale, par exemple sur Pinql, voici quelques-uns des arguments pour et contre la cohabitation !

Vivre seul a tout de même ses bons côtés

C’est moi qui fais la loi !

Et oui quand on est seul chez soi, le roi qui fait la loi, c’est soi, et personne d’autre. Non seulement vous n’avez pas de problème d’organisation, mais vous n’avez pas non plus de règles à vous fixer ! Tout est permis (dans la mesure du raisonnable) ! Faire une colocation à Marseille ou ailleurs demande tout ou tard d’établir plus ou moins clairement un règlement intérieur tacite.

Vous ne pouvez pas ramener un chat à l’improviste sous prétexte que vous l’avez trouvé tout seul et qu’il était mignon ! Et c’est exactement la même chose pour les amoureux-ses ! Tout seul, vous pouvez fumer dans votre chambre, ou même utiliser le sèche-cheveux à 4h du matin !

Intimité, vous connaissez ?

Le hic dans la plupart des colocations avec peu de place, c’est le manque d’espace vital et d’intimité, même si vous n’êtes pas pudique à la base. Il existe des logements dits de colocation à Marseille qui, en plus, ne sont en fait pas adaptés du tout. S’il y a des gens que cela ne dérange pas de se promener tout nus ou de surprendre certains bruits coquins à travers le mur en Placoplatre, ce n’est pas le cas de tous !

Habiter sans colocataire quand on est pudique, c’est se garantir un maximum de discrétion sur nos émois amoureux, et pouvoir se promener en tenue d’Adam ou d’Eve à l’envie !

Se loger à plusieurs, c’est parfois prise de tête…

Vous l’avez compris, il faut parfois un maximum de tolérance pour vivre en colocation à Marseille, surtout suivant le quartier et l’appartement. Si vous voulez vous épargner les mauvaises surprises, passez par des sites qui vous proposent des logements propices à la cohabitation, suivez ce lien.

Mauvais lieu, mais aussi mauvais coloc ! Mieux vaut être seul que mal accompagné ! Manque de respect, d’hygiène, vous vous retrouvez à tout faire à la maison, et quand bien même serait-il le plus gentil et serviable du monde, vous vous retrouvez à payer le loyer tout seul parce que vous avez signé un bail de solidarité et qu’il a été muté à Tombouctou !

Mais emménager à plusieurs, c’est tellement mieux !

… Mais c’est un bon exercice !

Et oui, bien organisé, bien préparé, la colocation à Marseille peut être ce qui vous fera dire plus tard : c’était les meilleures années de ma vie ! Il y a des contraintes et des pièges à éviter, mais c’est aussi l’école de la vie : vous apprenez à vous adapter à d’autres modes de fonctionnement, vous apprenez la tolérance.

C’est aussi une excellente première expérience pour être bien préparé le jour où vous vous installerez avec votre âme sœur. Ce jour-là, loin de mettre votre couple en péril avec des habitudes de célibataire endurci, vous aurez les clés pour une cohabitation réussie ! Et vous saurez comment vous ne voulez ab-so-lu-ment-pas vivre !

C’est moins pesant !

Même les courses ! Et oui, vous partagez tout, c’est donc forcément plus rentable, pas besoin de polémiquer là-dessus ! Vos bourses sont plus pleines, et la vie moins pesante !

Car la vie, c’est fait pour en profiter, pour nouer des liens avec d’autres personnes, pas pour jouer les ermites au fond de votre grotte ! Non ! Nous sommes dans une ville magnifique, culturelle, historique, dynamique ! Sortez, profitez, échangez, partagez, bref ! Vivez à fond cette expérience et tentez votre chance avec une colocation à Marseille ! Cette rencontre pourrait bien être une bonne surprise…

Laisser un commentaire